En octobre dernier, Vousyêtes !* avait interviewé Jean, manager du club cheval. Aujourd’hui c’est au tour d’un de ses poulains, Canblaster, de répondre à nos questions…

Au menu, techno hardcore, styles électro marginaux et MP3s…

Interview

Vousyetes!*: Qu’est-ce qui t’a amené à la musique ?
Canblaster: J’ai eu une éducation classique de Piano jusqu’au lycée, et une année de Jazz aussi. Mais c’était l’electro qui m’interessait vraiment, je faisais des beats sur Music 2000 sur PSX le soir en écoutant Basement Jaxx et Fatboy Slim et en jouant à des vieux jeux de DJ super ghetto.
Ma passion pour les synthés analogiques est venue quelques années après, et j’écoute encore énormément de vieux Strictly Rhythm ou Underground Resistance, leur influence sur mes tracks et sur la musique en général est énorme, il n’y a qu’a écouter des labels comme Nightslugs ou des styles comme le Ballroom pour en voir l’importance.

Vousyetes!*: Tu t’es d’abord faire connaître en faisant de la techno hardcore. Aujourd’hui tu fais des sons un peu plus accessibles. Comment s’est faite cette évolution ?
Canblaster: J’avais 16 ans et je passais mon bac, maintenant j’en ai 22.
En fait avant de faire de la musique de club j’ai commencé en faisant de la musique pour des bornes jeux d’arcade du style « Dance Dance Revolution« . Il y a même des bornes sur lesquelles j’ai fait sous des noms différents des tracks de Nu-Jazz, de House Filtrée ou de Drum n Bass.
Il y a une sorte de complexe avec le hardcore en france, dont la culture laisse une place assez faible à l’electro. Mais quand on y réfléchit, tous les synthés de trance abusés du Dirty South viennent de là. Et puis un mec qui va voir mixer Steve Aoki a I love Techno c’est un peu comme un Douaisien qui va au Captain, ils s’en tapent tous les deux ils sont juste là pour trancher du fat avec leur bras, comme ce mec au Tshirt blanc.
Mais c’est une bonne question car le retour du hardcore en club est imminent, Checkez les prochaines sorties de Club Cheval à la rentrée il risque d’y avoir une grosse surprise dans le lot …

Vousyetes!*:  Tu as récemment produit 2 edits de ballroom. Peux-tu nous expliquer rapidement de quoi il s’agit ?
Canblaster: J’adore les sous-genres obscurs de manière générale. A la base le Ballroom c’est une danse du New Jersey, un truc de gay super énervé, avec toujours le même sample « HA » qui vient d’un vieux track Masters At Work.
J’ai aussi fait quelques remixs de Tribal Guarachero pour Mental Groove et pour une mixtape qu’L-Vis 1990 prépare pour Mad Decent. Un style bancal d’Amérique Latine avec un rythme de Cumbia chaloupée et des synthés qui ressemblent à des cartes postales de voeux trempées dans l’eau … C’est Paul Devro de Mad Decent qui a largement participé à la découverte du truc et pas mal de mecs comme Douster ou Sinden s’y sont mis.
Et récemment je suis obsédé par le Kerplunk, un style initié par Mumdance qui sort son EP le mois prochain. Kerplunk! en VF, c’est le jeu de société « Tir-Pic! », j’en ai eu un quand j’étais plus jeune. Il l’a baptisée comme ça à cause des synthés qui font penser à aux billes qui tombent. J’adore le coté Grime sale de la part. 1

Vousyetes!*:Il y a quelques temps, tu avais composé un titre avec Bérou, un autre nordiste. Où en est votre relation ?
Canblaster: On bosse sur la B-side de notre premier EP, Terence Hill, avec un remix de French Fries et un de Club Cheval Allstars. On vient également de finir de remixer Got U pour Nguzunguzu, un groupe d’electro barré de LA.
Mais ces jours çi je bosse énormément avec Sam Tiba, on fait des instrus de rap et des morceaux « luvstep » un peu dans le ton du Valentine’s mix
de Club Cheval. De manière général on se conseille beaucoup sur nos productions dans Cheval, que ce soit Myd, Sam ou Victor, si un truc est naze ce seront tes potes qui vont oser te le dire.

Vousyetes!*: Que prévois-tu d’autre pour les prochains mois en termes de sorties ?
Canblaster: Il y a beaucoup de choses ! mon premier EP, Jetpack, sort en Août, avec un EP de remixes le mois suivant. Je viens de terminer des remixes pour Crystal Fighters et Wafa (titres en téléchargement à la fin de l’article), nouveau protégé de Sinden, ainsi que pour Dooze Jackers, et Spoek Mathambo, un rappeur Sud-Africain qui avait déjà bossé avec Sam et pour qui je vais aussi produire une track.
Il y a aussi Imperial Tiger Orchestra, un groupe de rock traditionnel Éthiopien.
En ce moment je bosse sur des remixes pour Style of Eye & Slagsmalsklubben, Klever, Rusko et Johnny Moog, Ainsi que mon 2nd EP en préparation pour Nightshifters, un EP sur le thème du temps.
Je bosse aussi sur une track de Diva House avec Lazy Flow et Tashi, un echanteuse de LA avec une super voix qui a bossé avec Classix ou Junior Senior.

Vousyetes!*: on a pris l’habitude de demander aux personnes qu’on interviewe de faire leur portrait chinois. Peux-tu nous faire le tien?
Si tu étais un objet, tu serais ? Un EMS Synthi 100, Synthé modluaire utilisé par la BBC pour leurs FXs de science fiction dans les 80
Un personnage de fiction? Le mec en 3D sur les paquets de Weetabix, il a le Swag
Un végétal? Une Pastèque Carrée

Vousyetes!*: pour finir, un petit big up?
Canblaster: Bah evidemment un Large up à tout le Club Cheval, Jean, Quentin, Victor et surtout Sam qui m’a énormément aidé a trouver mon son.
Merci aussi à tous ceux qui me soutiennent, Sinden, Douster, Brodi, Teki, Martelo, Paul Devro, Spoek, toute la clique des anglais de Nightslugs, L-Vis et Bokbok, Ikonika, Egyptrixx, Girl Unit, Jam City, Kingdom … Pour moi c’est eux qui dictent le son aujourd’hui.
Enorme Bigup à Nightshifters, dj Donna Summer & Jubilee, qui m’ont filé les platines du Social Club après juste 3 échanges de mail !
Toute la clique « Atlanta – Texas », Dubbel Dutch, Distal, Mite, Brenmar, Lolboys, Captain Crunk, Rob Wonder, Klever, checkez leurs sons ils sont incroyables avec leur bass musique du futur, j’ai les oreilles coincées vers le Sud de l’Amérique en ce moment !
La clique Young Gunz, French Fries Bambounou Manaré et Lazy Flow c’est un peu comme nous 4 du club cheval, sauf que dans le lot ils ont des vrais noirs.
Et bien sur les camarades belges, FormaT, MDD et surtout Freaks & Geeks avec DJ Slow le super héros des platines, le plus anglais des belges.

Vousyetes!*: merci, bonne continuation!

Liens utiles

http://www.myspace.com/canblaster
Facebook
http://soundcloud.com/canblaster
http://twitter.com/RealCanblaster/

MP3

Lorenzo Vektor – Turn It Up (Canblaster Remix)
Ghosts On Tape – Equator Jam (Canblaster Tribal mix)
Wafa – Pop Up (Canblaster remix)
Crystal Fighters – In The Summer (Canblaster Mix)
Audrey Katz – Drugs (Canblaster Remix)
Basement Jaxx – Everybody (Canblaster Ballroom Edit)
Myd – Train to Bamako (Canblaster Remix)

Comments

comments