On ne vas rien vous cacher, on as essayé de faire un report correct sur cette Destructuré du 31 Mars 2012. Je dis bien on a essayé car étant donné la programmation franchement réussi de cette édition, on a préféré en profiter. Divaï, Acid Soda, Ellen Allien et Oblast on su mener à la baguette l’ébullition de cette soirée.

Arrivé 1h00 au Ninkasi Kao, pas trop d’attente. On remarque que l’espace fumeur à était agrandis. Une bonne chose car d’habitude trop de monde. Avouons nous que la cigarette est primordiale.

Acid Soda est sur les platines. En total accord avec le line-up, il joue doux mais maintient le dancefloor en haleine. On attends quand même la crème de la soirée, la berlinoise connue et reconnue, Ellen Allien.

Environ une heure, 2/3 bières, et 4 clopes plus tard, Acid Soda passe la main à l’Allemagne. Ovation. Le set commence réellement bien. La suite est un peu molle mais reste dans l’esprit Ellen Allien. Il faudra attendre les derniers morceaux pour profiter vraiment du talent de Ellen. On est sur le cul et on sait que ça continu.

Fin du set berlinois. A non tiens ? Oblast prennent la relève. 6 mains, 1 seul objectif : Te faire danser. Je m’y attendais, un peu mais vraiment ce nouveau groupe Franco/berlinois envoit vraiment du lourd. Deep à souhait, Techno par dessus tout. Un très beau final je dirais pour cette Destructuré sous les bulles.

Comments

comments