La chaleur qui écrase un peu plus Paris tous les jours et l’agitation des rattrapages (salut les cancres) avait fait en sorte de m’enlever le blog du crâne. Tout se fond dans les 30 degrés du zénith. Sauf les boucles de musiques noires qui restent bloquées sur « Play » dans mon

Read more